FAIRE UN DON DEVENIR MEMBRE

Que faire quand on perd l’élan?

L’élan, au-delà d’être un animal de près d’une demi-tonne et plus de trois mètres de long vivant dans le Grand Nord, évoque une énergie dynamique qui nous pousse en avant – et parfois nous fait défaut.

Si on décortique l’élan, on trouve du mouvement vers un but, de l’impulsion ou motivation, de l’inspiration et de l’action. Prendre du recul, c’est une manière de prendre de l’élan. Quand on perd l’élan, on se retrouve à l’arrêt, sans mouvement. L’inspiration s’est tarie, l’impulsion est absente et toute action devient un effort surhumain.

Lors de l’excellent MamLab qu’il a animé, Stéphane Abry, coach, formateur et conférencier spécialiste de la motivation et la procrastination, nous a partagé quatre “tips” utiles pour retrouver l’élan.

Faire un bilan de son activité professionnelle

Perdre l’élan, c’est un peu comme perdre l’étoile du Nord qui nous guidait, perdre le sens qui nous faisait avancer. Prendre un moment pour faire le point permet de se remettre en mouvement, ne serait-ce qu’au niveau des pensées pour commencer.

  • Qu’est-ce que j’ai atteint jusqu’à présent?
  • Que puis-je en apprendre?
  • Qu’est-ce qui fonctionne bien?
  • Que reste-t-il à faire?
  • Quelle est ma liberté d’agir?
  • Quels sont les choix qui s’offrent à moi?
  • Qu’est-ce qui est fondamental pour moi?
  • Qu’est-ce que j’ai envie d’incarner dans mon travail?
  • Comment intégrer mes valeurs dans mes activités?

Un autre forme de bilan, plus visuel et intuitif, est de mesurer entre 0 (nul) et 10 (au top) notre degré d’autonomie, de compétence, d’appartenance, de plaisir, de progression, d’engagement et de sens fondamental. Ces sept critères participent activement à la motivation qu’on ressent… ou pas. Cela nous donne également des pistes sur quels changements envisager pour augmenter notre niveau de motivation.

Modéliser la réussite qui nous correspond

L’inspiration est une composante importante de l’élan. En tournant notre attention sur des personnes ou entreprises qui nous inspirent, on peut décortiquer ce qu’elles font, comment elles le font et les prendre comme modèle. La modélisation est une technique largement utilisée en PNL (programmation neuro-linguistique) pour observer les comportements de réussite, identifier les conditions de succès et les reproduire de manière optimale.

Au-delà des grandes théories, c’est ce que chaque enfant fait tout naturellement.

Changer ses habitudes pour changer de perspective

Introduire un petit changement dans ses habitudes permet instantanément de voir les choses différemment. Que ce soit sur le trajet quotidien (tiens, celle est jolie cette rue que je ne prends jamais!), le rituel du réveil (oh! cette tasse n’a pas du tout le même toucher contre mes lèvres), l’habillement (l’habit ne fait peut-être pas le moine, mais qui se sent l’âme d’une battante dans son pyjama?) ou toute autre petite chose, un changement d’habitude provoque invariablement un changement de perspective.

Une manière très efficace de se confronter à de nouvelles idées est de parler avec une personne inhabituelle. Regarder la vie avec les yeux d’un enfant est une autre technique infaillible pour s’ouvrir à un autre point de vue.

Jouer avec les polarités pour retrouver l’enthousiasme

Parfois, partir dans la direction opposée de notre objectif permet d’inverser la tendance. C’est le but recherché à travers ce questionnement inattendu: “Qu’est-ce que je pourrais faire là, maintenant, pour perdre complètement l’élan?”

Cette question peut surprendre, voire provoquer un certain malaise. Elle peut pourtant être particulièrement pertinente pour mettre en évidence les freins et limitations qui nous empêchent d’avancer. C’est un peu comme regarder le négatif d’une photo argentique. En augmentant la résistance, on la fait paradoxalement diminuer.

 

En tant qu’entrepreneure, la question n’est pas tant de savoir si on perd l’élan, mais plutôt quand ça va arriver. La prochaine fois, relis cet article et essaie l’un ou l’autre de ces tips pour rebondir plus rapidement.

Cet article a été rédigé par Joëlle Dey-Boada.

Multi-entrepreneure, Joëlle a à coeur d’inspirer les femmes à devenir des leaders authentiques et puissantes pour contribuer pleinement à la création d’un monde meilleur.

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

© 2022 Association suisse des Mampreneures. Site réalisé avec  par Unyque.ch Vidéo © Free Stock Video

 

Nous contacter

Sending

Connectez vous à l'aide de vos identifiants de Mampreneur

Forgot your details?